Une aide pour équiper les apprenants
Académie des Métiers et des Techniques Ecole supérieure des Métiers et du Management

Une aide aux 1er équipements pour les apprentis de la filière Tourisme Hôtellerie Restauration

Vente-Commerce
Gestion-Finance-Organisation
Web-Multimédia
Logistique et management des opérations
Tourisme-Hôtellerie-Restauration
Industrie-Environnement
Langues interculturel international
Une aide pour s'équiper

AKTO l’opérateur de compétences de la filière Tourisme Hôtellerie Restauration finance cette action

En septembre 2018, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a profondément changé le financement de l’apprentissage. Cette compétence effectuée depuis toujours par les régions est reprise par les Opérateurs de Compétences OPCO. Un bouleversement qui impacte les Centres de Formation des Apprentis et qui bénéficie au portefeuille des jeunes alternants.

L’Opérateur de compétences des entreprises de Tourisme, de l’Hôtellerie et de la Restauration  AKTO a pour mission de les accompagner elles et les salariés dans leur projet d’emploi, de formations et de compétences.

Depuis janvier 2019, son champ d’actions s’est élargi. En finançant les Centres de Formation d’Apprentis, CFA, proposant des formations dans les métiers du secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, il est devenu leur interlocuteur privilégié. Les collaborateurs FIM des campus de Granville, Cherbourg et de Saint-Lô Campus 2 sont régulièrement en contact avec ce nouveau partenaire.

Il soutient également les apprentis de cette filière présente sur nos 3 campus en leur faisant bénéficier d’une aide aux premiers équipements d’un montant de 500 €. Un grand plus quand on démarre une formation !

 

Comment les apprentis ont-ils pu bénéficier de cette aide ?

Les apprentis des formations Tourisme Hôtellerie Restauration qui avaient signé un premier contrat en 1ère année à la rentrée 2020 ont pu bénéficier de cette aide. Quelque soit le niveau d’entrée en formation, CAP, BP, BAC PRO et BTS chacun y a eu droit.

Jusque-là, elle s’élevait à 100 € et était financée par la Région Normandie. Ils pouvaient l’utiliser comme ils souhaitaient : achat de livres, tenues professionnelles … Avec la réforme de l’apprentissage et le financement des formations par les OPCO, ce soutien financier est passé à 500 €.

Mais pas question d’acheter n’importe quoi avec cette somme. Elle devait uniquement servir à financer les premiers équipements nécessaires à la formation. Pour garantir cette condition au financeur, l’aide a été versée au CFA qui a pris en charge l’achat de tous les équipements. Ils ont été ensuite remis aux apprentis.

 

Une tenue complète pour les cuisiniers et les serveurs …

Que l’on soit cuisinier ou serveur, la tenue professionnelle est de rigueur. Elle fait partie du premier équipement que tout bon professionnel doit acquérir.

Pour les apprenants en CAP Cuisine, Brevet Professionnel Arts de la cuisine, Bac Pro Cuisine ou BTS Management Hôtellerie Restauration Option B : management d’unité de production culinaire la tenue complète du cuisinier était composée d’une veste et d’un pantalon de cuisine, des chaussures de sécurité et d’une mallette à couteaux.

Pour les apprenants en CAP Commercialisation et Service en Hôtel Café Restaurant, Brevet Professionnel Arts du service et commercialisation en restauration , Bac Pro Commercialisation et service en restauration, BTS Management Hôtellerie Restauration Option A : management d’une unité de restaurant la tenue était composée d’un pantalon ou d’une jupe, d’un chemise ou d’un chemisier, d’un gilet ou d’une veste. Ils ont également eu une mallette dédiée aux serveurs.

Les apprenants en CAP Production et Service en Restaurations Rapide, Collective et Cafétéria faisant à la fois de la cuisine et du service en salle ont été doté d’une veste et d’un pantalon de cuisine ainsi que d’un pantalon noir et d’un polo.

 

Et un peu plus !

La situation sanitaire a contraint les apprentis à suivre une bonne partie de leurs cours à distance. Certains se sont trouvés face à des difficultés. Soit leur outil informatique était obsolète ou inexistant. Grace à ce financement de l’OPCO le CFA a pu investir dans l’achat de tablettes numériques. Si les apprentis en ont exprimé le besoin, ils ont été dotés également de cette outil qu’il leur est indispensable pour poursuivre dans les meilleurs conditions leur formation. Ils devront le restituer une fois leur diplôme en poche.

De l’avis de tous, ce soutien financier a été un vrai coup de pouce pour leur entrée en formation !