Sophie Cluzel, secrétaire d’état sur le campus 2 de Saint Lô
Académie des Métiers et des Techniques Ecole supérieure des Métiers et du Management

Rencontre entre apprentis en situation de handicap et Sophie Cluzel, secrétaire d’état chargée des personnes handicapées

Vente-Commerce
Gestion-Finance-Organisation
Web-Multimédia
Logistique et management des opérations
Tourisme-Hôtellerie-Restauration
Industrie-Environnement
Langues interculturel international
Hygiène-Prévention-Santé-Sécurité-au-travail
Sophie Cluzel

Sophie Cluzel, secrétaire d’état sur le campus 2 de Saint Lô

Du 6 Septembre 2021 au 2 octobre 2021, un train appelé « le train de la relance » sillonne 12 régions de la France continentale pour présenter et saisir toutes les opportunités offertes par le plan de relance.  

Sophie Cluzel, secrétaire d’état auprès du premier ministre, chargée des personnes handicapées est descendue du train à Saint Lô, ce vendredi 10 septembre 2021 pour venir à la rencontre d’apprentis en situation de handicap, de leur employeur et des partenaires sociaux éducatifs sur le campus 2.

 

Echanger pour garantir une réussite vers l’inclusion

« Vous les jeunes, vous êtes la priorité du gouvernement. Nous mettons tout en œuvre pour construire un chemin professionnel pour tous » explique Sophie Cluzel venu à la rencontre des jeunes du campus 2 en situation de handicap.

La secrétaire d’état a pu échanger et entendre les besoins des apprentis Virginie, Morgan, Brian, …

Un moment privilégié pour les jeunes, qui ont pu raconter leur parcours parfois difficile mais heureux grâce aux accompagnements mis en place, notamment avec FIM CCI FORMATION Ouest Normandie.

Virginie est dyslexique, elle a besoin de temps pour comprendre. Grâce à la mise en place d’un accompagnement adapté, elle a obtenu son CAP cuisine et s’est lancée dans un bac pro.

Morgan, lui, est sur le campus FIM et est accompagné par le PRSA d’agneaux (Pôle de ressources et de services adaptés qui accompagne des jeunes âgés de 16 à 25 ans). « Mon projet, c’est de me diriger vers la cuisine (..) Je suis en première année de CAP. J’ai suivi une Clis (Classe pour l’inclusion scolaire), puis je suis allé au MFR (Maison familiale rurale), j’ai fait une 4ème et 3ème générale. »

Et Brian, lui, n’est plus apprenti mais serveur en CDI à l’Escale Normande à Sottevast. « J’ai fait mon CAP serveur à FIM CCI FORMATION Ouest Normandie à Cherbourg, puis un brevet professionnel serveur, toujours avec la même entreprise ». « Brian est très motivé. On a ouvert la porte, on a vu qu’il en voulait et on l’a suivi » explique Michael Folacci, son employeur.

L’employeur de Brian rajoutera d’ailleurs, que la situation de handicap n’est pas simple pour les entreprises car elles ne savent pas quelles mesures prendre. Pour lui, il y a un frein à l’accueil des personnes en situation de handicap.

 

Un besoin d’accompagnement des entreprises est nécessaire pour faciliter l’inclusion !

Ces nombreux échanges permettent de mettre en avant la détermination et la réussite des apprenants en situation de handicap mais également de s’interroger sur la pertinence des aides mises en place. Le gouvernement se mobilise et va à la rencontre des acteurs de notre société pour approfondir, améliorer les dispositifs en fonction des informations recueillies.

Sophie Cluzel a pu faire un bilan, constater les impacts des actions mises en place.

Sa visite au campus 2 de saint Lô a, sans aucun doute, permis de faire émerger de nouvelles dynamiques. Ce travail en intelligence collective permet de définir la meilleure combinaison d’actions possibles pour atteindre les objectifs fixés : Accompagner au mieux les personnes en situation de handicap vers l’emploi pérenne.