• Cherbourg : 02 33 78 86 88
  • I
  • Granville : 02 33 91 21 30
  • I
  • Saint-Lô-Campus 1 : 02 33 77 43 50
  • I
  • Saint-Lô - Campus 2 : 02 33 77 86 77

5 bonnes raisons de choisir l’apprentissage en 2022

L’apprentissage en 2022 est un dispositif gagnant-gagnant pour l’apprenti comme pour l’entreprise. C’est en effet plus facile à l’heure actuelle de devenir apprenti avec les aides exceptionnelles de l’état français : 5 000 euros pour l’embauche d’un apprenti mineur et 8 000 euros pour un apprenti majeur. En réalité vous allez voir que depuis 5 ans l’apprentissage a réellement le vent en poupe, on vous explique pourquoi.

Les chiffres de l’apprentissage en 2022

• En 2022, c’est 718 000 contrats, soit une hausse de 37% par rapport à 2020 qui était déjà une année exceptionnelle
• En 2013, les apprentis étaient 283 000
• En 2017 ils étaient 280 000
• En 2019 : 353 000
• Et en 2020 526 500
• Soit entre 2013 et 2020 une hausse de +86% et entre 2013 et 2022 de +150% !!!

Et cela se vérifie sur tout le territoire et à tous les niveaux :
 26% préparent un CAP
 26% un Bac pro
 22% un Bac+2
 18% un bac+3/4
 18% un bac+5

Focus sur l’apprentissage en Normandie (chiffres 2021-2022)
• 33 367 apprentis
• 586 formations proposées et 395 lieux de formations
• 73% en emploi 7 mois après la formation

Alors, pourquoi cet engouement pour l’apprentissage en 2022 ?

Raison n°1 : le taux d’insertion

L’apprentissage permet une meilleure insertion sur le marché du travail : 6 jeunes sur 10 sont en emploi en 2022 après leur formation en apprentissage, quel que soit le niveau puisqu’on peut faire en apprentissage aussi bien un CAP, qu’un Bac professionnel, un BTS ou un Master. Les résultats sont particulièrement probants dans l’énergie, la chimie, la métallurgie, la mécanique ou encore dans l’électricité et électronique. C’est aussi vrai en distribution et dans le commerce de détail, le BTP, l’industrie alimentaire ainsi qu’en l’hôtellerie restauration.
Aujourd’hui, 1 apprenti sur 2 travaille dans l’entreprise dans laquelle il a fait son apprentissage.

 

Raison n°2 : la rémunération

C’est super de pouvoir faire des études et d’être payé !
En 2022, au 1er août 2022 le salaire minimum d’un apprenti est de 453,32 € s’il a 16 ou 17 ans, de 721,95 entre 18 et 20 ans, de 889.84 € entre 21 et 25 ans et enfin de 1 678,95 € (SMIC entier) s’il a plus de 26 ans.
Cette rémunération permet à l’apprenti d’éviter de travailler en parallèle pour payer ses études, mais surtout d’apprendre un métier en lien avec le diplôme qu’il prépare : il améliore ainsi ses chances de réussite !
De plus, l’imposition du salaire d’un apprenti suit des règles fiscales particulières : les salaires perçus par les apprentis sont exonérés d’impôt sur le revenu à hauteur d’un certain plafond, fixé au montant annuel du Smic.
En fonction de ses revenus, l’apprenti peut également être éligible à la prime d’activité en 2022.

 

Raison n°3 : l’intégration dans l’entreprise

L’apprentissage est une voie très privilégiée pour découvrir le monde du travail, le monde de l’entreprise en permettant de découvrir un métier, d’affiner son projet professionnel et personnel. Une entreprise qui embauche un apprenti croit en l’avenir, croit en un talent prêt à se révéler et investit pour son entreprise dans la jeunesse d’aujourd’hui. Environ 80% des jeunes apprentis se voient proposer un CDI. Par exemple, pour les bacs professionnels, 69% des apprentis se voient proposer un emploi, contre 52% pour les non-apprentis.
Les secteurs qui embauchent beaucoup d’apprentis en 2022 sont :
 La Grande distribution avec par exemple CARREFOUR et ses 40 000 recrutements, le groupe AUCHAN avec + de 2 500 recrutement et Leclerc qui compte plus 4 000 alternants
 Le secteur de l’Energie : EDF propose 4 000 contrats d’alternance ou la SPIE qui prévoit plus 500 recrutements
 Le secteur du luxe et de la cosmétique : L’Oréal et LVMH recherche 25 000 alternants chacun
 Le secteur du BTP avec plus de 80 000 alternants recherchés pour des groupes comme Vinci, Bouygues, Eiffage, Saint Gobain…

A l’heure actuelle, les entreprises bénéficient d’aides de l’état pour l’embauche d’apprentis : 5 000 euros pour un apprenti mineur et 8 000 euros pour les personnes majeures, ce qui explique aussi le boom des apprentis en 2022.

 

Raison n° 4 : la possibilité de poursuivre ses études

Toutes les filières de formation française : lycées, universités, BTS, centres de formation, grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs proposent des cursus en apprentissage. Vous pouvez commencer en CAP et terminer vos études avec un MASTER/ Bac+5 en apprentissage, en ayant un salaire et un diplôme. Les diplômes sont exactement les mêmes en initial « classique » qu’en apprentissage. Mais vous pouvez aussi avoir eu un cursus en temps plein jusqu’en terminale et poursuivre vos études supérieures en apprentissage, vous apprendrez du concret et vous « boosterez » votre employabilité.
30% des étudiants du supérieur n’auraient pas suivi des études sans cette possibilité d’apprentissage.

 

Raison 5 : être accompagné dans son parcours

C’est le cas dans beaucoup d’écoles et de centres de formation et surtout vrai en CFA (Centre de formation des apprentis) qui forment des apprentis depuis le début de l’apprentissage (la 1ère loi date de 1851 et la création des CFA en 1966…).
Cet accompagnement est présent avant la signature de votre contrat pour le choix de votre diplôme à préparer et de l’entreprise à choisir. Pendant votre cursus vous êtes également accompagné pour faciliter votre parcours scolaire et un tuteur vous suit dans votre entreprise. Après votre cursus, la plupart des apprentis restent en contact avec leur ancien établissement pour connaitre les opportunités d’emploi ou pour la reprise de formation.

Vous voyez l’apprentissage c’est bien gagnant-gagnant !

Sources :
Ministère du travail de l’emploi et de l’insertion/ étude WALT : L’Apprentissage quel impact sur les finances publiques/ études de la DARES/ Données des OPCO-opérateurs de compétences/ CEREQ/ Région Normandie
Articles divers sur Studyrama- ouest France, contratdapprentissage.fr…

Actualités

récentes que vous pourriez aimer